Deux récits, celui de Jessica et celui d’Eden

Jessica, de nos jours,

La mère de Jessica, Eden, est hospitalisée en phase terminale de sa maladie.

Jessie a 17 ans et n’a que sa mère au monde.

Sa vie tourne autour de la maladie de sa mère. Elle s’occupe de tout dans la maison dès l’instant où les médecins ont diagnostiqué un cancer à sa mère.

Depuis plusieurs jours maintenant, elle n’arrive plus à dormir. Chaque fois que les limbes tentent de l’emporter, un soubresaut la sort des ténèbres.

Ses yeux s’ouvrent brusquement, elle se lève et tourne en rond.

Quand le médecin la voit, sa mine lui fait peur.

La jeune femme doit dormir. Il lui prescrit une pilule pour qu’elle s’endorme.

À son réveil, il est trop tard, sa mère est morte.

Tous ces mois à lui tenir la main pendant ces douleurs intenses, tous ces mois à lui soutenir les cheveux pendant que son estomac se soulevait après les séances de chimio.

Tous ces jours à rester éveillée pour que sa mère ne soit pas seule. Et là, brusquement, elle s’est endormie.

Sa mère est morte sans qu’elle ne puisse lui dire au revoir.

Malgré tout, elle doit avancer. Elle décide de reprendre ses études.

Quand elle décide de s’inscrire pour une demande de bourse à l’université la secrétaire, lui explique que son numéro de sécurité sociale est faux.

Malgré toutes les recherches qu’elle fait, elle n’apparaît dans aucune base de données.

Après avoir fouillé dans tous les papiers que sa mère a laissés, elle trouve les déclarations d’impôts.

Elle n’y figure pas comme personne à charge.

Que s’est-il passé dans la vie de sa mère ?

Jessie se souvient des questions laissées sans réponses par sa mère.

Qui est mon père ?

De nombreuses questions posées et aucune piste où elle pourrait chercher.

Et ces nuits sans sommeil qui lui font faire des choses absurdes.

Le manque de sommeil tue !

Et si sa mère avait commis un acte irréparable.

Tout semble indiquer qu’elles se cachaient toutes les deux.

De qui ? Et surtout pourquoi ?

1996 : Eden et Aaron sont heureux.

Ils ont acheté un joli petit cottage à retaper.

Aaron est capable de tout réparer.

Comme promis, il lui crée son petit jardin, son petit coin à elle.

Courageux face à la masse des travaux, Aaron dépense toute son énergie pour leur apporter ce dont ils ont besoin.

Des heures durant, il travaille pour qu’ils ne manquent de rien.

Vient le jour où ils décident d’avoir un enfant.

Comme beaucoup de couples, ils s’en amusent et y prennent plaisir.

Seulement, malgré tous leurs efforts, cela ne fonctionne pas.

Eden ne tombe pas enceinte.

La situation se complique.

D’analyses en expertises, rien ne semble fonctionner.

La situation devient difficile.

Il n’y a plus de trace de plaisir.

Eden en crève, son corps refuse d’abriter un petit être.

Et cette voisine qui fait des bébés comme elle respire et qui en plus s’en plaint constamment.

Avis du traqueur :

J’ai découvert Mary Kubica avec Une fille parfaite à qui j’avais décerné une chouquette d’or.

Depuis, dès qu’elle sort un roman, je me jette dessus.

J’aime les histoires qu’elle développe.

J’apprécie tout particulièrement les personnages qu’elle imagine. Leurs constructions psychologiques sont toujours très travaillées et justes.

Elle utilise des situations de la vie courante et les transforme.

Elle les met dans des circonstances qui les entraînent dans un ouragan émotionnel.

L’auteure utilise différents points de vue et tisse une toile qu’elle ne révèle qu’à la toute fin.

Elle aime utiliser des points de vue complètement opposés qui mènent toujours à une conclusion qui surprend le lecteur.

La même histoire vue et vécue par des personnes différentes.

Sur ce roman, la fin, bien qu’originale, manque d’un « waou ».

L’auteur est allé vers une finition presque trop simple.

L’histoire prêtait à plus.

Malgré cela, le roman tient en haleine. On veut comprendre ce qui est arrivé.

Une spirale qui entraîne Jessie vers une enquête sur son passé et les années de vie avec sa mère.

Qui est-elle et d’où vient-elle ?

L’histoire est prenante, mais c’est Eden, la mère, qui m’a le plus captivé.

Au fil des pages, elle me donne envie de la comprendre.

Son désir d’enfant lui fait franchir des étapes qu’elle n’aurait jamais imaginé prendre.

On est complètement envahi par cette détresse et cette douleur qu’elle cristallise.

Devenir mère devient une telle obsession qu’elle rejette tout ce qui l’entoure.

Elle s’enferme dans cette douleur et monte les murs d’une prison qui la tue.

L’auteure nous permet d’entrer dans l’intimité d’un couple qui s’aime profondément et qui décide un jour, d’avoir un enfant.

Là, cela ne fonctionne pas pour des raisons biologiques.

Les premiers malaises, les premières fissures dans leur vie toute tracée.

D’analyses en analyses, de courbes de température en suivi de températures, il faut maintenant suivre un calendrier pour savoir où et quand se mettre au boulot, l’intimité en prend un coup.

Ce n’est plus quand on en a envie, mais quand il le faut.

Ce qui était un plaisir, devient une mécanique.

Et cette voisine qui fabrique des bébés à la chaîne sans en prendre soin.

Eden commence à avoir des idées dangereuses.

Elle s’en rend compte et se l’interdit.

Et si….. non, il faut chasser cette idée qui germe dans son cerveau reptilien.

Quand tout le reste échoue, que reste-t-il à part le déraisonnable ?

La nature est parfois abominable.

Quand ce que l’on désire au plus profond de soit devient impossible, on en arrive à oublier les raisons qui nous ont poussé à vouloir fonder une famille.

Cette douleur d’Eden frappe fort et dévaste tout.

Aaron est toujours présent.

Son roc, son homme, celui qui leur construit une maison où il faisait bon vivre n’arrive plus à lui parler.

Il manque le rire d’un enfant et cette absence va ravager ce qu’ils ont mis du temps à mettre en place.

    À la tombée du jour de Mary Kubica Éditions Harper Collins NOIR

    Pour vous procurer ce roman : https://amzn.to/2ILEn4f

    Du même auteur

    Pour aider le blog, partagez si vous avez aimé, je répondrais à toutes vos questions.

    ABONNEZ-VOUS c’est gratis et surtout MANGEZ DES CHOUQUETTES

    https://www.youtube.com/channel/UCYvEI2kBdGyJFANo9f3Ai3Q

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    X