Aimer et laisser mourir de Jacques-Olivier Bosco

Lui, c’est Lucas, appelé le Maudit.

Il travaille comme sicaire pour le compte des différents Cartels de Colombie.

Elle, c’est Amanda, call girl de haute voltige.

Très tôt, elle a su que pour gravir les échelons sociaux de son métier, sa plastique ne lui suffirait pas. Elle a beaucoup lu et s’est forgé un intellect avec la même énergie qu’elle met à être taillée comme un obus.

Doucement, mais sûrement, elle amasse un petit magot pour s’occuper de sa petite sœur. École privée, relation clean. Sa vie lui va telle qu’elle est.

Un jour, sans raison particulière, une tuile, ou plutôt un wagon de tuiles lui tombe sur la tête. Comme la loi de Murphy, tous ce peut arriver lui tombe dessus.

Il aura suffi que de quelques secondes pour que pour son univers ouaté bascule dans un enfer qui vole en éclats.

Un hurlement qui sort d’une chambre de l’hôtel où elle travaille. Une porte qui s’ouvre à la volée et une rencontre violente.

Son instinct de survie la sauve de peu, mais pas pour longtemps. Les conséquences de son acte sont ahurissantes.

Elle doit tout quitter, fuir. Elle se jette sur une route qui va s’avérer aussi périlleuse que dangereuse.

À ses trousses, Tcheck, le chef des proxénètes de Zagreb. Un homme primaire et violent. Il engage alors une vendetta contre Amanda. Il y lance toutes ses forces. Il veut venger son frère et pour cela il doit la trouver.

Il est prêt à tout !

Aussi sec, il fait enlever la sœur d’Amanda et l’envoie aussitôt dans une des fermes.

Elle sait que seule, elle n’a aucune chance de récupérer sa sœur.

Sa route croise celle du Maudit. Ils se rencontrent, se trouvent. Ils s’unissent envers et contre tous.

Le Maudit va déployer tous ses talents et son arsenal. Il plonge tête la première dans cette bataille dans l’unique but de sauver la petite sœur d’Amanda.

Ils vont faire face à un nid de frelons sur leur territoire.

Face à la folie et à l’horreur dont sont capables leurs adversaires, ils devront frapper vite et fort.

Des cartels de Bogota aux mafias de Zagreb, une plongée sans concession dans le monde du grand banditisme et sa violence extrême.

Avis du traqueur :

Deux personnages hors normes qui fusionnent pour une alliance volcanique et sur vitaminée.

Un livre coup de poing aux personnages denses. Des rebondissements en veux-tu en voilà et un style de narration parfaitement maîtrisé.

Aimer et laisser mourir de Jacques-Olivier Bosco Édition Pocket

Pour vous procurer ce livre:https://amzn.to/32nN6QE

Pour aider le blog, partagez si vous avez aimé, je répondrais à toutes vos questions.

ABONNEZ-VOUS c’est gratis et surtout MANGEZ DES CHOUQUETTES

https://www.youtube.com/channel/UCYvEI2kBdGyJFANo9f3Ai3Q

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X