Alexis Vassilkov ou la vie tumultueuse du fils de Maupassant de Bernard Prou

Première époque;

L’histoire commence à la fin de vie de Guy de Maupassant en  1891 et se termine par le discours de Robert Badinter contre la peine de mort en 1981.

Lioubov Andreïevna Vassilkova appelée plus simplement Liouba Vassilkov.

Quel personnage romanesque !

Elle impressionne tant par sa beauté que par son esprit.

Muse pour certains, peintre avant-gardiste pour d’autres. Elle fait scandale dans le Paris bouillonnant de cette fin de siècle. Elle écrit et lit tout ce qu’elle trouve. Elle ne subit pas la vie, elle la dévore et l’observe avec attention.

Elle est conquise par les écrits de Maupassant. Elle commence une correspondance avec lui.

À sa grande surprise, il lui répond.

Leurs liens se tissent à travers des échanges épistolaires.

Subjuguée par l’esprit de l’homme, elle se présente à sa porte.

Dès que leurs regards se croisent, leurs esprits s’imbriquent.

Leur aventure commence.

Emportés par le tumulte de leur passion, la fusion des deux se créé.

Le 21 septembre 1892 Alexis, Guy, Auguste, Vassilkov pousse son premier cri.

Il n’a que 13 ans quand Liouba décide retourner en Russie pour vivre la révolution qu’elle a tant espérée.

Alexis à ses côtés, ils observent et vivent les événements qui vont bouleverser le monde.

La deuxième époque;

Leningrad, juillet 1936;

L’engouement de la révolution s’est effondré. Un tyran en a remplacé un autre. Il a pris le pouvoir et a enchaîné des millions de gens dans des chaînes qui broient.

Alexis a quarante-quatre ans. Il a fait des études de médecine et est devenu psychiatre.

Pire, il est devenu le médecin attitré de Staline.

Pendant de nombreuses années, il l’a observé, étudié. Il a disséqué son cerveau.

Les crises paranoïaques du tyran sont terribles et se concluent par des purges effroyables.

Alexis est celui qui sait, à ce titre, il va être arrêté. Il le sait. Le temps de mettre ses affaires en ordre, il attend.

Sa fuite entraînerait une répression terrible sur sa famille et prouverait sa culpabilité.

Il est arrêté, jugé et envoyé dans un camp à l’autre bout du monde pour une durée indéterminée.

Le camp se trouve à Mirny.

Les prisonniers passent leur temps à creuser la roche pour en extraire la gemme la plus précieuse. Le diamant!

Les prisonniers sont des forçats. Malgré le froid mordant et les roches tranchantes, ils passent leurs journées à creuser.

Seuls, les plus résistants survivent. Le froid assassin, les maladies et les accidents tuent vite.

Mais ce ne sont pas les seuls dangers. La population qui habite le camp est hétéroclite. La violence peut exploser à la moindre contrariété et être féroce. En plus des trafics internes tenus pas les cadors.

Tout est bon pour tuer ou se défendre. Un bout de fer, une roche, tout est bon pour survivre.

Enfermer et traiter les hommes comme des bêtes: ils le deviennent.

Leur survie en dépend.

Alexis doit sa survie à son amitié solide avec Simon, mais pas que. Le médecin du camp découvre vite ses compétences médicales et comble ses lacunes.

Même les prisonniers les plus violents ont tendance à faire confiance au seul médecin du camp.

Alexis survit et apprend à vivre au milieu de ces hommes. Il découvre l’extrême diversité qui y est déversée.

La mortalité est élevée, mais pour chaque partant, il y a de nouvelles arrivées.

En plus de Simon, il se crée de profondes amitiés renforcées par la dureté de la vie.

Il va même faire une rencontre qui va bouleverser sa vie…..

Avis du traqueur :

Il va vivre des aventures multiples et passionnantes.

À travers Alexis Vassilkov, on traverse toute l’histoire du XX° siècle.

On redécouvre l’évolution intellectuelle, culturelle et industrielle du siècle.

On observe le bouillonnement du monde et son renversement.

Pour nous conter l’histoire, l’auteur choisit un angle qui diffère de celui utilisé habituellement.

De Paris, il envoie le lecteur en Russie aux côtés de son héros et raconte son histoire à partir du moment où Staline est au pouvoir.

Avec une précision d’orfèvre, l’auteur nous fait découvrir les villes et les villages que ces personnages traversent.

L’imagination débordante de l’auteur nous permet d’ancrer les différents personnages que son héros rencontre.

Alexis vit durant une période tumultueuse pleine de bruits et de fureur.

À travers des anecdotes historiques qui mêlent des personnages réels et fictifs, des faits avérés et la fiction, on est happé par les aventures qu’Alexis et ses compagnons vont vivre.

On traverse le monde de part en part, à cheval, en voiture, en train, en bateau.

Un auteur précis et plein d’humour.

Un véritable petit diablotin !

Il a créé un personnage extrêmement humain qui s’est accroché à le rester malgré toutes les horreurs et les tristesses qu’il va rencontrer.

Une jolie manière de conter l’histoire, une jolie manière de voyager et une plume pleine d’énergie à l’imagination débordante.

Alexis Vassilkov ou la vie tumultueuse du fils de Maupassant de Bernard Prou Édition Le Livre de Poche

Pour vous procurer ce livre:https://amzn.to/2FdQEw9

Du même auteur :

Pour aider le blog, partagez si vous avez aimé, je répondrais à toutes vos questions.

ABONNEZ-VOUS c’est gratis et surtout MANGEZ DES CHOUQUETTES

https://www.youtube.com/channel/UCYvEI2kBdGyJFANo9f3Ai3Q

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X