Aux vents mauvais de Elena Piacentini

Coup de ♥♥♥♥♥ du Traqueur

Tout commence par la découverte d’un corps dans une maison sur le point d’être démolie.

Après l’autopsie, le groupe Léoni est bouleversé par le rapport du légiste. Trop de blessures sur une enfant si jeune les rendent complètement dingues.

L’équipe se soude, Fée prend de plus en plus d’importance dans l’équipe ; elle devient le pivot des recherches.

Une fois le nom de la petite victime trouvé, l’équipe s’insurge du peu de cas des gendarmes concernant la disparition de l’adolescente. Ils se rendent sur place pour chercher des pistes même si la disparition date de plusieurs jours maintenant.

Très vite, ils découvrent des indices navrants sur des individus qui le sont encore plus.

En parallèle de l’enquête, on fait la connaissance de Jean-Toussaint, arraché de son île et envoyé en Creuse. Au fil des pages, on découvre sa vie, ses joies, ses peines, les solutions qu’il trouve pour survivre et exister dans une vie qu’on lui a imposée, mais qu’il saisit à pleines mains (j’y suis allé de ma petite larme, il me plaît bien ce mec).

Un autre personnage montre le bout de son nez, Colette ! Prof de maths à la retraite au caractère bien trempé. Elle observe les oiseaux, créée des schémas mathématiques sur leurs migrations et essaie de toujours trouver des solutions mathématiques aux problèmes qu’elle rencontre.

Un jour, un nouveau voisin pointe le bout de son museau. D’instinct, elle devine un drôle de zèbre et décide de l’observer d’un peu plus près. Ce qu’elle découvre la conforte dans ses premières sensations, l’allumé du bocal semble vraiment bargeot.

Et puis une surprise de taille l’attend, son fils lui dépose son ado (son petit-fils) sur le pas de la porte et se sauve en courant. Deux personnes aussi différentes vont devoir apprendre à se comprendre surtout quand l’ado en question fait le mur pour faire des graphs avec ses potes ; sauf qu’à Colette, on ne le lui fait pas, l’entente cordiale va devoir être négociée.

Avis du traqueur :

Nouvelle enquête de Pierre Arsène Léoni.

Comme souvent, elle titille le notable bien propre sur lui qui se drape dans les couleurs du drapeau pour cacher ses vilaines intentions.

À tant haïr les gens, on finit par se demander d’où cela vient !

Un homme touchant qui place l’humain au centre de tout.

L’auteur choisit un sujet social et politique aussi scandaleux que révoltant pour le dénoncer en l’écrivant. Sur ce coup-là, elle décide de raconter un petit morceau de l’histoire de France que certains préfèrent oublier.

Quand le politique prend des décisions aberrantes et que l’administration s’exécute sans se poser de questions.

Avec Léoni, elle crée son histoire qu’elle fait vivre au travers des personnages costauds à coups de mots, de phrases et de dialogues Audiardesque, on s’le lit et c’est ça qu’c’est bon !

EN PLUS BEAUDOIN AIME LES CHOUQUETTES NA !

    Coup de ♥♥♥♥♥ du Traqueur

    Aux vents mauvais de Elena Piacentini Éditions Pocket

    Pour vous procurer ce livre:https://amzn.to/2vssjgH

    Du même auteur

    Pour aider le blog, partagez si vous avez aimé, je répondrais à toutes vos questions.

    ABONNEZ-VOUS c’est gratis et surtout MANGEZ DES CHOUQUETTES

    https://www.youtube.com/channel/UCYvEI2kBdGyJFANo9f3Ai3Q

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    X