Black coffee de Sophie Loubière

Coup de ♥♥♥♥♥ du traqueur

Juillet 1966, à Narcissa en Oklahoma, au détour d’une petite route, enfouie dans la campagne américaine, un homme s’approche. La chaleur est écrasante, les cailloux éclatent comme du popcorn sous les roues d’une Mustang jaune.

À quelques pas de la maison, il coupe le moteur.

La sueur dégouline sur son visage, ses cheveux sont gras, il veut rentrer dans cette maison.

En l’apercevant, le chien aboie et se jette sur lui. Il est stoppé net dans son élan par sa laisse, pas de chance, quelqu’un l’a accroché, c’est ballot hein !

L’homme se glisse dans la maison, il est venu les mains vides, il cherche autour de lui le moyen de commettre ses crimes, il finit par trouver.

Il tranche et tue.

C’est son premier massacre alors il manque d’attention.

Le chien vient d’être libéré et se jette sur lui.

Il arrive à s’en débarrasser, mais voilà qu’une hache est projetée vers lui par un enfant, il est blessé, il en profite quand même pour entailler la chair de l’insolent.

Juillet 2007, Grand Canyon, Arizona ;

Lola, Pierre et leurs deux enfants font la route 66. Voyage fantastique, fantasmé par le film Easy-Rider ; ils remontent une partie historique des États-Unis.

Seulement, leur voyage s’arrête brutalement, Pierre disparaît.

Il entre dans une laverie automatique et disparaît.

Seule avec ses deux mômes sous le bras dans un pays qu’elle ne connaît pas, Lola imagine le pire.

Elle se précipite vers la police. Après quelques recherches, ils trouvent des images de caméra surveillance où l’on voit Pierre retirer de l’argent (soit dit en passant, il vide leur compte en banque le saligot).

Il semble calme et serein. Après quelques jours d’incertitude, Lola et les enfants rentrent en France laissant derrière eux un homme qui s’est détaché d’eux.

24 septembre 2010, Nancy, France ;

Lola reçoit un appel des États-Unis, c’est Pierre.

Son discours est étrange.

Il aurait rencontré un homme prétendant être le plus grand tueur en série des Etats-Unis, don personne n’imagine l’existence.

Il aurait tout couché sur papier.

Lola est trop furieuse pour écouter ou croire quoi que ce soit.

Trois ans qu’elle tente de dépasser le traumatisme de l’abandon, trois ans qu’elle se bat pour payer le crédit de la maison.

Elle trouve d’où vient l’appel et part pour l’Amérique.

Manque de chance, elle le loupe de peu et la lettre qui lui était destinée lui a été envoyée en France.

Quand ça veut pas marcher ça ne marche pas !

Qui plus est, alors qu’elle est sur la route, sa migraine l’envoie dans le décor, elle sort miraculeusement en vie de l’accident.

Été 2011, Lola, accompagnée de ses enfants, retourne aux Etats-Unis.

Ce coup-ci, elle prépare le voyage avec soin. Avec le cahier de Pierre qu’elle a finalement reçu, elle décide de suivre la route 66, ou plutôt, le chemin que le tueur a suivi. Ils font des haltes aux endroits où l’homme a tué. L’une de ses haltes, Narcissa en Oklahoma, là où en 1966, un homme dans une Ford Mustang jaune a tué …….tintintin

Avis du traqueur  :

Encore une réussite pour une auteur qui sort de l’ordinaire et nous fait vivre des moments d’une rare intensité.

Un roman à dévorer comme des chouquettes !

Coup de ♥♥♥♥♥ du traqueur

Black coffee de Sophie Loubière Edition Pocket

Pour vous procurer ce roman : https://amzn.to/2QCKTwp

Du même auteur

Pour aider le blog, partagez si vous avez aimé, je répondrais à toutes vos questions.

ABONNEZ-VOUS c’est gratis et surtout MANGEZ DES CHOUQUETTES

https://www.youtube.com/channel/UCYvEI2kBdGyJFANo9f3Ai3Q

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X