Une bonne intention de Solène Bakowski

Chouquette d’or

Mati est une toute jeune fille de neuf ans.

Elle rayonne et tente par tous les moyens de poursuivre sa vie de petite fille malgré les drames qu’elle a traversés.

Sa maman est morte, laissant un immense vide autour d’elle.

Son odeur flotte encore dans la maison. Son père, n’arrive pas à sortir de la nasse.

L’amour qu’il vouait à sa femme l’empêche de passer à autre chose.

Qui plus est, Mati est son portrait craché. Chaque fois qu’il la voit, c’est sa femme qu’il perçoit.

Pour les aider dans leur quotidien, la grand-mère de Mati vient chez eux tous les jours. Elle prépare les repas, s’occupe du linge et de la tenue de la  maison.

Malgré tout, Mati arrive à avancer.

Comme tous les enfants qui vivent des drames, ils grandissent plus vite.

Elle sait que sa maman ne reviendra plus, mais elle sait aussi qu’elle l’aimait et qu’elle voudrait quelle vive.

Sa maîtresse lui a donné une bonne idée.

La douleur n’aime pas les mots.

Quand son petit corps est trop plein de larmes et d’incompréhension, elle prend un stylo et écrit.

Un jour, elle décide d’écrire une lettre au Pays Blanc…

De l’autre côté, on découvre Rémi. Il n’est pas un jeune homme comme les autres. C’est un autiste léger. Il arrive à avoir un travail, mais doit respecter ses habitudes.

Il a une capacité hors norme.

Il lit vite et se souvient de tout. Son problème : trop ressentir les sentiments.

Élevé dans l’amour par sa mère, il s’est organisé une vie.

Tous les matins, il se lève et va à la poste où ses capacités à lire et compter vite l’ont orienté vers le tri du courrier.

C’est là qu’il la découvre la toute première fois.

La première lettre.

Presque, par hasard, presque par surprise, il tombe sur cette drôle de lettre à l’adresse si curieuse. Parce qu’il est ce qu’il est, il remarque les mots, les phrases et d’un coup tout s’enclenche.

Il s’en saisit, sans réfléchir, par réflexe, par instinct peut-être.

Tout comme lui, la lettre est différente des autres. Les mots se gravent sur sa peau, tempêtent dans son crâne.

À travers ces lettres, l’amour qu’il a en réserve va se déverser.

La petite fille qui écrit ces mots a besoin de lui. Il ne sait pas comment, mais il sait qu’il va l’aider.

Il sait juste qu’il fera tout pour porter secours à la petite fille.

D’autres lettres arrivent.Chacune le bouleverse.

Chaque mot est lu, dévoré et retenu.

À travers les lettres, il entrevoit l’urgence et la gravité de la situation.

Il ébauche un plan. Mais surtout, il décide d’agir.

Personne ne pourra comprendre, personne ne pourra l’envisager, mais qu’importe, il sera là pour elle !

Avis du traqueur :

STOP, J’ARRÊTE !

Attention, chaud devant !

L’auteur arrive à associer la noirceur et l’amour. La tragédie et le bonheur. Le sordide sublime se mêle à la beauté la plus absolue. Tous les opposés se rencontrent et se fracassent dans un choc de titans.

Une histoire tellement prenante, que dès les premières lignes, l’auteur nous embarque dans une histoire absolument incroyable.

Il est impossible de lâcher ce roman.

L’addiction infernale nous accroche comme une moule à son rocher.

Elle utilise plusieurs timelines ainsi que plusieurs regards.

On découvre des informations qui nous sonnent, nous bouleversent, nous révoltent.

Elle crée des twists à plusieurs endroits qui changent le rythme et chamboulent tout.

Des masques de personnages se déforment devant nos yeux. On cale notre respiration sur les mots.

La qualité du style et son élégance nous recouvrent d’un manteau écarlate qui bat de pulsations cardiaques comme un énorme cœur chargé d’émotion.

L’histoire nous remplit le cœur et nous donne envie de hurler. Les yeux se mouillent et la gorge se noue.

Ce roman m’a tellement tenu que je me suis retrouvé tout secoué à dévorer ses lignes.

J’ai suivi les derniers pas des personnages à marche forcée parce que je voulais savoir et connaître la dernière image.

Quelle fin !

J’en frissonne rien que d’écrire ces quelques lignes. Les liens épistolaires sont une idée aussi brillante que parfaitement dosée. Des bombes émotionnelles !

D’une noirceur magnifique, des personnages tellement forts qu’ils flotteront devant vos yeux pendant encore longtemps.

UN LIVRE ENOOOOOOOOOOOOOOORRRRRRRRRRRRRMMMMMMMEEEEEEEEEE

    Chouquette d’or

    Une bonne intention de Solène Bakowski Édition Bragelonne

    Pour vous procurer ce livre:https://amzn.to/2Vfqpi0

    Du même auteur :

    Pour aider le blog, partagez si vous avez aimé, je répondrais à toutes vos questions.

    ABONNEZ-VOUS c’est gratis et surtout MANGEZ DES CHOUQUETTES

    https://www.youtube.com/channel/UCYvEI2kBdGyJFANo9f3Ai3Q

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    X