Le premier miracle de Gilles Legardinier

Chouquette d’or

Benjamin Horwood est un universitaire un peu à côté de ses pompes qui n’a pas réussi à se sortir son amour de jeunesse de la tête.

Il a un regard assez moqueur sur ce qui l’entoure, mais son principal problème est qu’il s’ennuie profondément.

Rien ne vient titiller son intellect, il tourne en rond.

Alors qu’il traîne son spleen, voilà Karen Holt qui débarque dans sa vie et qui va la bouleverser à jamais. Et ce n’est rien de le dire !

Elle travaille pour un département qui existe depuis longtemps, mais qui restait en sommeil parce que personne n’en avait besoin.

Depuis quelques temps maintenant, le département a été réactivé. Une série de vols très complexes a été réalisée un peu partout sur le globe. Les objets volés ont une haute valeur historique.

Ils concernent souvent la même période. Il semble qu’une organisation inconnue de tous tente de rassembler plusieurs artefacts sans que personne ne sache bien pourquoi. Pour cela, ils n’hésitent pas à tuer et leurs moyens semblent colossaux.

Pour aider le département dans leurs recherches, le professeur Ron Wheelan leur sert de guide et d’enquêteur historique. Une sommité dans son domaine et un brillant chercheur.

Alors qu’il s’était absenté pour se reposer, un banal accident de la route, et hop, des ailes.

Les espions se retrouvent confrontés à des énigmes qu’ils ne comprennent pas. Ils sont comme des aveugles sans canne ni labrador.

Ils sont incapables de traduire les notes de Wheelan. Benjamin Horwood et Fanny Chevalier ont fait une thèse sur la fascination des dictateurs pour les reliques ésotériques en ayant une approche historique, sociologique et archéologique.

C’est une bible pour toutes celles et ceux qui sont sur cette affaire.

Le professeur parlait de lui tout le temps. Maintenant que son mentor n’est plus de ce monde, tous semblent avoir besoin de lui et on ne lui demande pas son avis en plus. Qui est derrière tout ce qui arrive.

Tous les services de renseignements standards se retrouvent incapables de réagir. Le département a été créé pour cela : éviter l’apocalypse (bon, ça, c’est de moi, mais en même temps, si on met tout bout à bout, cela ne se termine pas bien).

On suit la course contre la montre de Benjamin Horwood et Karen Holt. On fait le tour du globe toujours à la recherche d’une vérité qui se dessine au fur et à mesure.

Avis du traqueur :

Une belle chouquette d’or pour un auteur qui tente tous les genres et tous les styles. Le premier roman que j’ai lu de lui est L’Exil des anges.

Une plongée vertigineuse qui débouche sur des découvertes qui vont bouleverser le monde.

Qui serait capable de franchir le pas et de déclencher des réactions en chaîne qui pourraient faire pencher l’équilibre du monde ?

On entre dans un roman d’aventure plein de rebondissements et de questions aussi passionnantes qu’originales.

Legardinier invente des personnages attachants et terriblement humains ce qui les rend d’autant plus faciles à aborder.

Benjamin Horwood se trouve plongé dans des recherches aussi dangereuses que passionnantes.

De découvertes en découvertes, il est bringuebalé dans une aventure qui le dépasse et le transcende.

Alors qu’il n’aime pas vraiment l’eau, le voilà qui s’enfonce dans des eaux noires et glaciales pour une rencontre qui va changer sa vie à jamais. Dans cette aventure, il est suivi comme un Sioux par l’agent Karen Holt.

Elle l’accompagne comme son ombre afin qu’il évite de se prendre une balle perdue où qu’il ne tombe dans un trou. Les dialogues entre ces deux-là sont parfois hilarants.

L’auteur s’est lancé dans un récit aussi dingue que spectaculaire. Il mêle science, technologie et histoire.

Plusieurs époques, des objets rares et précieux, mais pas pour ce que l’on imagine. Il les destine vers quelque chose d’autre qui pourrait même changer la vision de notre histoire.

Fatalement, je fais le rapprochement avec Indiana Jones, mais avec la patte française: ce french flair fait de nos créateurs des individus différents des autres (un peu de chauvinisme ne fait de mal à personne.)

Une histoire pleine d’aventure, de rebondissements et de surprises qui nous entraînent vers des chemins intrigants que l’auteur s’est fait un malin plaisir de brouiller pour nous entraîner par des chemins de traverse jonchés de chausse-trappes et de boum j’t’attrape (Les goonies).

Des dialogues pleins de verve, une dynamique constante dans l’histoire, des personnages attachants, un gros travail historique et au final une CHOUQUETTE D’OR bien méritée.

    Chouquette d’or

    Le premier miracle de Gilles Legardinier Éditions J’AI LU

    Pour vous procurer ce livre:https://amzn.to/2DrDgU3

    Pour aider le blog, partagez si vous avez aimé, je répondrais à toutes vos questions.

    ABONNEZ-VOUS c’est gratis et surtout MANGEZ DES CHOUQUETTES

    https://www.youtube.com/channel/UCYvEI2kBdGyJFANo9f3Ai3Q

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    X