Tu tueras le roi de Sandrone Dazieri

CHOUQUETTE D’OR N°33

L’enfant au silo a été enlevé encore.

Quinze mois où la terre l’a avalé, digéré et effacé. Rien, ni aucune piste n’apparaît. Aucune information n’a filtré, comme s’il n’était jamais sorti de son silo.

Malgré toutes les recherches, Dante Torre reste introuvable.

Colomba Caselli s’est retirée dans une petite ferme perdue au milieu de nulle part, dans la région italienne des Marches.

Dante disparu, c’est une partie de son corps qui lui manque. Comme un organe vital, qui lui manque.

Elle est terrassée par le chagrin, à peine vivante.

Elle survit parce qu’il le faut et que son corps résiste malgré tout.

Dès qu’elle ferme les yeux, elle le revoie. Le corps de son ami, mou comme une poupée de chiffon, chargé comme un quartier de viande sur les épaules de Léo et qui se balance comme désarticulé.

Léo, celui qui les a trahis. Comment a-t-elle pu passer à travers ?

Et ce moment où elle s’est oubliée. Le simple fait d’y penser relance sa cicatrice au ventre.

Cette boursouflure qui lui rappelle ses faiblesses. Là où la lame s’est enfoncée, là où un flot de son sang rouge rubis s’est échappé la laissant à peine vivante.

Où est-il ?

Et surtout, qui est le roi de Deniers ?

Celui qui a tout créé et tout contrôlé depuis le début.

Elle avait promis à Dante de le protéger, elle a échoué.

Et puis il y a eu ces explosions et tous ces morts qu’il a fallu expliquer.

Ces mensonges pour que le monde ignore à quel point les nations ont été mêlées aux exactions des monstres.

La corruption endémique qui a tué des hommes, des femmes et des enfants par dizaines.

Et si la paranoïa de Dante avait un fond de vérité ?

Elle a été suspendue par sa hiérarchie.

De toute façon, elle est indifférente, comme anesthésiée par la douleur et les chocs répétés.

À qui faire confiance maintenant ?

Comment une organisation criminelle internationale a-t-elle pu passer entre les mailles du filet sans que personne ne la repère pendant autant d’années.

Il y a nécessairement des complices à tous les niveaux.

Tous n’ont pas encore été découverts, arrêtés, ou tués.

Il reste des corrompus, des traîtres qui ont aidé l’organisation criminelle dans ses funestes destins.

Leurs mains sont pleines du sang des innocents, peut-être celui de Dante.

Une violente tempête de neige s’abat dans la région où vit Colomba.

Un peu, comme un cheveu dans la soupe, elle découvre chez elle un adolescent autiste couvert de sang.

Tommy est transi de froid. Il est en pleine crise.

Elle connaît ce type de problème, elle sait le gérer.

Tommy s’est caché dans la remise du terrain de Colomba. Le sang dont il est couvert appartient à ses parents. Dès qu’elle le découvre, elle se retrouve un peu malgré elle à suivre l’affaire !

Elle n’aime pas trop la manière dont les flics locaux traitent le jeune garçon.

Ils ont un peu trop tendance à vouloir lui mettre la mort de ses parents sur le paletot histoire de se débarrasser du gosse et de clore l’enquête.

La seule famille qui lui reste semble plus intéressée par l’héritage de ses parents que par lui-même.

Elle est la seule à se soucier de lui.

Ses parents ont été assassinés. Pour la police locale, il y a peu de doute : il est le coupable !

Entraînée malgré elle dans l’enquête, l’ancienne commissaire de police découvre des liens entre cette affaire et la disparition de Dante.

Plus elle avance, plus elle trouve des indices qui la rapprochent de Dante.

Peut-être, un moyen de se racheter.

Toutes les minutes qu’il passe enfermé la terrifient. Elle connaît des détails des précédentes tortures qu’il a vécu. Chaque minute passée entre les mains de ses bourreaux risque de le briser. Il y a des limites à ce qu’un homme peut encaisser.

Que vit-il ?

Elle doit le retrouver au plus vite.

Pendant ce temps, le mystérieux « Roi de Deniers » agit dans l’ombre et orchestre comme un marionnettiste une conclusion qui va rester dans les mémoires.

Colomba et Dante vont devoir se dépasser pour arriver à arrêter ce dernier.

Une conclusion magistrale de la trilogie de Dante Torre et Colomba Caselli tout simplement incroyable.

Avis du traqueur :

Le dernier tome d’un triptyque qui m’a tenu en haleine du début à la fin.

Dès les premières lignes de ce roman, je me suis trouvé embarqué. J’ai retrouvé Colomba avec joie.

J’attendais ces retrouvailles depuis la fin du deuxième tome chouquette d’or soit dit en passant.

Elle m’embarque aussitôt dans une nouvelle aventure.

À peine le temps de poser une fesse sur le canapé que me voilà en train suivre Colomba dans la neige. Avec elle, je découvre un jeune autiste couvert de sang, complètement paniqué avec ses parents morts, assassinés à coups de marteau de charpentier.

Ça donne le ton.

C’est reparti mon kiki !

Je la suis pas à pas. Je la vois se démener et enquêter. Je l’observe balayer d’une main ceux qui se mettent en travers de son chemin.

Elle n’a qu’un objectif, trouvé Dante et le sortir de son nouvel enfer !

Il se dégage d’elle une force phénoménale.

Son enquête l’entraîne vers des chemins qu’elle ne soupçonnait pas. Et si Tommy était une clé pour trouver Dante.

Où est-il ? Que vit-il ?

On est en complète osmose avec les personnages. On ressent ce qu’ils ressentent, la peur, l’inquiétude et cette frénésie dans les poursuites.

Des retrouvailles frappantes, presque physiques.

Quelques lignes suffisent pour vous accrocher à cette nouvelle histoire.

Un auteur qui sait manier les mots et créer des scènes absolument époustouflantes qui chauffent notre visage et nous secouent dans tous les sens.

La tension monte jusqu’à cette fin qui nous scotche.

    CHOUQUETTE D’OR N°33

     Tu tueras le roi de Sandrone Dazieri Éditions Robert Laffont La bête noire

    Pour vous procurer ce livre:https://amzn.to/2EXxv19

    Du même auteur

    Pour aider le blog, partagez si vous avez aimé, je répondrais à toutes vos questions.

    ABONNEZ-VOUS c’est gratis et surtout MANGEZ DES CHOUQUETTES

    https://www.youtube.com/channel/UCYvEI2kBdGyJFANo9f3Ai3Q

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    X