Coup de ♥♥♥♥♥ du traqueur

Concerto pour 4 mains de Paul Colize

Mardi 19 février, Akim Bachir braque un bureau de poste à Anderlecht. L’opération est un fiasco. La police l’arrête et le conduit aussitôt en prison.

Le père du jeune garçon contacte Jean Villemont, avocat pénaliste de renom et le persuade d’aller voir son fils en prison.

Villemont est un avocat atypique, amateur de sensation forte, il aime être différent. Il porte un feutre sur la tête pour son petit plaisir personnel. Depuis les années qu’il pratique le droit, il connaît les rouages de la justice ainsi que le monde de la petite délinquance et du grand banditisme.

Assez vite, il se rend compte que l’histoire que lui sert son client ne tient pas la route.

Le 18 février, à l’aéroport de Zaventem, soit la veille du braquage du bureau de poste, huit hommes cagoulés ont braqué un fourgon de la Brink’s. Le butin s’élève à cinquante millions de dollars en diamants bruts.

L’opération n’a pris que quelques minutes et a été réalisée à la perfection. Le style rappelle celui de Franck Jammet dit Franck l’élégant.

En plus d’être un pianiste brillant capable de jouer du Rachmaninov, il a fait parti du grand banditisme pendant les années 1990.

Il a mis au point des braquages d’un style nouveau. Des coups préparés longuement à l’avance, chorégraphiés comme des partitions musicales, chaque note à une place bien précise, une trame suivie à la perfection.

Aucun coup de feu, aucun blessé.

Aussitôt, la police l’arrête, mais son alibi est inattaquable; de plus, il s’est retiré des affaires. De son côté, Jean Villemont a du mal à faire parler son client qui semble terrifié.

Aidé par sa consœur, Leila Naciri, il approfondit l’enquête, cherche des liens, demande à certains de ses clients de se renseigner.

Plus il avance, plus il découvre des faits troublants.

Petit à petit, l’avocat commence à discerner le rôle qu’a pu jouer Akim dans cette histoire.L’affaire commence à prendre une autre dimension faisant de lui et de sa consœur des cibles.

Avis du traqueur :

Deux récits qui cohabitent dans ce roman.

Le premier, Jean Villemont, l’avocat qui défend les intérêts d’Akim Bachir et qui va de découvertes en découvertes.

Le deuxième, Franck Jammet, sa vie et le pourquoi du comment il a choisi cette carrière de gangster aux côtés de la discrète Julie Narmon.

L’auteur prend un malin plaisir à imaginer des braquages avec un réalisme incroyable. Chacun des braquages résonne dans nos oreilles. On est à leurs côtés à chaque instant.

Avec une précision d’orfèvre, Paul Colize détaille la vie de Franck Jammet avec un tel réalisme que l’on se pose LA question.

Un dandy braqueur avec des valeurs, capable de monter des coups exceptionnels en pensant autrement.

Un thriller incroyable, de l’action, des rebondissements, du bruit et de la fureur, mais pas seulement. C’est un roman addictif qui se déroule à un rythme dingue du début à la fin.

Un polar redoutable, bluffant et parfaitement orchestré.

Merci maestro !

Mangez des chouquettes sans modération !

Coup de ♥♥♥♥♥ du traqueur

Concerto pour 4 mains de Paul Colize Édition Pocket

Pour vous procurer ce roman : https://amzn.to/2Jdm0Wi

Du même auteur :

Pour aider le blog, partagez si vous avez aimé, je répondrais à toutes vos questions.

ABONNEZ-VOUS c’est gratis et surtout MANGEZ DES CHOUQUETTES

https://www.youtube.com/channel/UCYvEI2kBdGyJFANo9f3Ai3Q

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X