Des forêts et des âmes de Elena Piacentini

Coup de ♥♥♥♥♥ du Traqueur

Mathieu, Juliette et Lucas, trois enfants que la vie a brutalisés, trois enfants que les personnes, sensées les protéger, ont blessés en profondeur.

Tous ont été envoyés dans une clinique plantée au cœur du massif des Vosges, cernée de sycomores. La puissance de la nature pour reconstruire ce que l’homme a brisé.

*Dimanche matin, 6h30, Aglaé Cimonard fait son footing, une silhouette délicate et anonyme parmi les quelques badauds qui occupent les rues avoisinantes. Elle sort du parc Jean-Baptiste Lebas. Alors qu’elle traverse le passage piéton, elle est percutée par une voiture qui la projette dans les airs comme un simple fétu de paille.

Les secours arrivent rapidement sur place. Dans les documents qu’ils trouvent sur elle, le nom de la personne à prévenir en cas d’accident : Pierre Arsène Leoni, commandant de la PJ de Lille.

Aglaé, c’est Fée !

Aussitôt informé, Leoni confie sa petite fille à Mémé Angèle et se précipite aux urgences.

Seulement l’hôpital, ce n’est pas son truc à Léoni, trop de mauvais souvenirs. Alors qu’il fait les cent pas devant les portes du centre hospitalier, Eliane Ducatel l’aide à franchir ces portes.

Eliane, c’est elle qui lui a redonné le sourire. Médecin légiste de son état, c’est son sourire et ses décolletés vertigineux qui ont fait craquer le commandant.

Ils se précipitent aux Urgences.

Fée est dans le coma stade deux, les médecins ont réparé ce qui pouvait l’être, maintenant, il faut attendre.

Léoni se rend dans l’appartement de Fée pour prendre des affaires. Alors qu’il est sur le départ, son instinct le pousse à jeter un dernier regard aux pièces qui l’entoure. Fée est leur geek et là, dans un appartement parfaitement rangé, aucun ordinateur, aucun disque dur, même pas la trace de la moindre clef USB.

Son ami Ange, ancien as de la cambriole, lui a transmis quelques trucs sur son art. Léoni se penche sur la serrure de l’appartement. Après quelques secondes, il voit des rainures, quelqu’un est entré par effraction et a fait le ménage. Première chose à faire, appeler la scientifique.

Conclusion, l’accident de ce matin n’en est pas un, c’est une tentative de meurtre. Il appelle quelques collègues, protection rapprochée autour de la chambre de Fée puis il se tourne vers son équipe et leur demande de faire des recherches tous azimuts.

Très vite, les premiers indices tombent. Le passé de Fée ne ressemble pas à ce qu’ils en connaissent. Ils lui découvrent un passé douloureux. Il apparaît que ces derniers temps, Fée, la discrète, menait en solo une enquête sur une clinique dans les forêts vosgiennes. Dans ses vêtements, ils trouvent trois noms :

Mathieu, Juliette et Lucas. Il semble que ces trois enfants aient disparu de la clinique.

Avant de lancer toute l’équipe à l’assaut de la montagne, Léoni et Eliane vont commencer leur recherche sur cette fameuse clinique.

En attendant, mémé Engèle s’occupe de Lissandra ; mais elle a décidé, par la même occasion, de passer voir Fée tous les jours histoire de l’aider à revenir du pays des ombres.

À peine arrivés, un autre cadavre est découvert. Ça leur donne l’occasion de rencontrer l’adjudant-chef Gelinier et son adjointe, Naomie Jauffre.

Ensemble, ils se lancent dans l’enquête. Chaque porte ouverte les mène vers la clinique qui aide les enfants.

D’ailleurs quand Léoni et Eliane y sont allés, ils ont trouvé le comportement de ces mômes étranges, trop calmes, trop tranquilles.

Les trois enfants sont toujours portés disparus ; l’enquête est en stand bye, quelques informations parcellaires, rien de concret, rien qui ne puissent leur donner une direction à suivre.

Le patron de la clinique, Elias Marchal, est lié avec une énorme firme pharmaceutique. Avec ses recherches et leur aide, ils ont mis sur le marché un médicament puissant contre la dépression. Elias est de retour vers son enfer : là où tout a commencé.

Il semble que le médicament ne remplisse pas ses promesses.

Léoni se rend compte que quelqu’un est en train de faire le ménage derrière lui, faisant disparaître toute trace de l’implication de la firme et pour ça, aucune limite.

Ils vont devoir agir vite.

Avis du traqueur :

Un polar coup de cœur, une auteure qui s’engage dans chacun de ses romans. Celui-ci ne fait pas exception. Une histoire parfaitement construite, des personnages que l’on prend plaisir à retrouver ; moi, j’ai Baudoin et ses chouquettes.

Le rire cristallin de Lissandra pour gommer la noirceur de l’âme humaine, mais surtout un rythme qui ne se relâche qu’à la dernière ligne et des histoires qui se croisent pour se dénouer à la fin.

Bonne lecture à tous et toutes.

    Coup de ♥♥♥♥♥ du Traqueur

    Des forêts et des âmes de Elena Piacentini Éditions Pocket

    Pour vous procurer ce livre:https://amzn.to/2XU8OKb

    Pour aider le blog, partagez si vous avez aimé, je répondrais à toutes vos questions.

    ABONNEZ-VOUS c’est gratis et surtout MANGEZ DES CHOUQUETTES

    https://www.youtube.com/channel/UCYvEI2kBdGyJFANo9f3Ai3Q

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    X