Gangs of L.A. Une enquête d’Isaïah Quintabe de Joe Ide

Le quartier de l’Est de Long Beach est une zone de non-droit. Les gangs ont pris le pas sur tout. Chaque rue, chaque pas-de-porte, chaque boutique, tout est envahi. Les habitants tentent de survivre au milieu de ce cancer. Une criminalité galopante et poisseuse qui salit tout sur son passage.

Tous les jours, des crimes sont commis sans que la police ne tente quoi que ce soit. Pas assez de moyens et trop de tout, ils ont jeté l’éponge.

Depuis quelques années, un homme vient en aide aux habitants du quartier. Il fait en sorte de rendre la justice. Ceux qui n’ont rien et qui tentent de survivre savent qu’ils peuvent compter sur lui.

Isaïah Quintabe, surnommé IQ, est un homme à part.

Quelques années plus tôt, il s’est découvert des qualités pour retrouver des gens et dénouer des situations complexes. Il est devenu détective privé.

D’une intelligence hors du commun, d’une ténacité sans limite, il cherche, fouille, enquête et analyse jusqu’à ce qu’il comprenne le fin mot de l’histoire.

Il ne lâche jamais rien sans avoir trouvé le fin mot de l’histoire.

Élevé par son frère Marcus, un frère brillant, qui avait des mains en or. De lui, Isaïah, a écouté les précieux conseils. Pendant qu’il lui parlait, il réparait ou construisait tout ce dont ils avaient besoin. Il a vite compris que ce petit frère n’était pas comme tout le monde.

Véritable éponge sur patte, IQ est doté d’un esprit puissant et d’une capacité d’analyse incroyable. Marcus lui a transmis ce qu’il voulait qu’il devienne. Il l’a poussé à travailler à l’école et à en faire encore plus que ce que ses professeurs lui demandait.

Très vite, les notes d’Isaïah ont fait la fierté de Marcus. Toujours, il lui inculquait les principes fondamentaux pour être un homme bien. Il a insisté sur ce qu’il fallait et la capacité de faire les choses plutôt que de demander aux autres.

Quand on ne sait pas, on apprend et on se donne les moyens.

Un jour, un accident dramatique laisse Isaïah seul, face à lui-même, sans mentor pour le guider. Pour se nourrir et payer les factures, il fait entrer le diable dans la maison.

Juanell Dodson, un pur gangsta, initié à la délinquance par son gang. Pour ses quinze ans, un passage à tabac dans les règles par ses futurs frères, pour devenir un homme.

Assez vite, l’argent vient à manquer et Isaïah n’arrive pas à se sortir de la mort de son frère. Il est contraint de franchir la ligne et s’associe à Dodson. Il se sert de son cerveau pour certains coups en imposant des règles drastiques à Dodson.

Leur association fait long feu. Dodson ne supporte pas qu’un gamin lui donne des ordres et lui impose quoi que ce soit. Il n’a pas de limites et est capable de dégoupiller à tout moment.

Isaïah met fin à leur association pour se consacrer à la vie pour laquelle Marcus l’avait préparé.

Les années passent. Ses connaissances et ses compétences font de lui le meilleur détective de la région, mais aussi le plus pauvre.

Ses clients n’ont pas de moyens et le paient comme ils peuvent. Des services comme faire son jardin, des sacs de noix, des jeux de pneus. Parfois, il lui faut du cash.

Isaïah est contraint d’accepter des jobs à hautes rentabilités. C’est là que Dodson fait son grand retour dans sa vie. Lui aussi a changé. Il le met en relation avec un client qui peut payer cher.

C’est un rappeur gangsta qui est persuadé que quelqu’un veut lui faire la peau. Il y a des sous à se faire.

Une enquête dans le milieu musical du rap. Un mélange des genres avec tout un tas de personnes qui viennent se mêler de ce qui ne les regarde pas et des sangsues avides.

Des tueurs à gages prêts à tout et, surtout, une enquête particulièrement tordue.

Avis du traqueur :

C’est un premier roman et la première apparition d’un nouveau héros : Isaïah Quintabe.

L’auteur construit son personnage en prenant le temps de nous présenter son passé pour expliquer ce qu’il est devenu. Il fait des vas et viens pour nous le décrire et expliquer ses choix. Il nous fait découvrir ses rencontres et le chemin qu’il a parcouru pour devenir ce qu’il est.

L’auteur prend son temps pour nous montrer des moments avec Marcus, son frère. Celui-ci lui a transmis une bonne base d’éducation, mais surtout, il l’a poussé à aller jusqu’au bout des choses.

Marcus s’est vite rendu compte que son petit frère était différent des autres. Son intelligence hors normes le destine à une autre vie. Il l’a poussé loin pour qu’il se serve de sa tête.

Ses vas et viens nous renseignent aussi sur Dodson, et son impact dans la vie d’IQ.

Puis il y a cette enquête sur ce rappeur surexcité, complètement parano et en pleine dépression qui dégoupille très vite. Entouré d’une équipe de bras cassés, tendance squattage qui reste autour du chanteur pour la manne financière qu’il représente.

Entre des producteurs avides et des traînes savates, beaucoup de personnes différentes et autant de suspects possibles.

À travers, le regard d’Isaïah, l’auteur nous montre le miroir aux alouettes d’une ville comme Los Angeles qui, d’un quartier à l’autre, donne une vie très différente.

L’auteur admet avoir créé un personnage à l’image de Sherlock Holmes et ma foi, c’est plutôt une bonne idée.

Un roman agréable à lire, un nouveau personnage attachant, le début de quelque chose qui risque de nous faire découvrir pleins d’univers différents à travers un personnage qui nous réserve de nombreuses possibilités.

    Gangs of L.A., une enquête d’Isaïah Quintabe de Joe Ide Éditions Denoël

    Pour vous procurer ce livre: https://amzn.to/2S2QfoM

    Pour aider le blog, partagez si vous avez aimé, je répondrais à toutes vos questions.

    ABONNEZ-VOUS c’est gratis et surtout MANGEZ DES CHOUQUETTES

    https://www.youtube.com/channel/UCYvEI2kBdGyJFANo9f3Ai3Q

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    X