La tour des demoiselles et La lanterne des morts de Frédéric H. Fajardie

La tour des demoiselles

Octobre 1780, un groupe d’hommes est lancé sur des montures puissantes à pleine vitesse.

Les chevaux sont rapides et les bruits des fers éclatent dans la nuit. Tous se dirigent en direction d’un vieux château.

Le chef de meute est habillé tout de noir, du chapeau à l’épée qu’il porte à son côté.

Arrivés devant la porte du château, ils font exploser la porte et entrent.

Ils passent par l’épée tout le personnel. Le chef dont la tête est couverte d’un affreux masque de sanglier fait irruption dans la pièce du propriétaire des lieux.

Quand il n’y a plus l’ombre d’un souffle dans le château, les hommes quittent les lieux de massacre pour se rendre dans un autre.

Là, ils enlèvent une femme et organisent l’immonde. Tous ces crimes pour briser un homme.

Ci-devant Joachim Valencey d’Adana Prince de sang.

En quelques instants, il perd son père et la jeune femme qu’il devait épouser.

L’affaire est prise au sérieux par les plus hauts sommets de l’État. Tout ce qui touche aux Princes d’Adana touche à la sécurité de l’État.

Le roi dépêche sur place le chef de la police secrète Pierre-François Greville.

Pendant ce temps Joachim Valencey d’Adana est à bord des navires qu’il dirige.

Ils sont trois, la frégate fantôme La Terpischore, un lourd vaisseau L’Argonaute et la corvette Betelgueuse. À eux trois, ils tiennent leur territoire de main de maître. Nul bâtiment ne peut résister.

Son intelligence et son talent, font de lui une légende vivante.

Autonome par décret du roi, il s’approvisionne auprès des bâtiments anglais qu’il arraisonne dans sa guerre qu’il passe auprès des Américains pour leur liberté.

Prévenu des catastrophes qui viennent d’arriver sur ses terres, il se rend sur place pour enterrer son père et sa fiancée.

Arrivé sur place, il est entouré par ses amis et Victoire, celle qui, secrètement, est amoureuse de lui depuis sa plus tendre enfance.

Mais déjà, le devoir l’appelle, les Anglais menacent l’Amérique.

Il repart de plus belle sur ses navires de guerre et sa base secrète.

Certaines des batailles vont être décisives et incroyables.

La lanterne des morts

1794, la royauté s’est effondrée. Le peuple a pris le pouvoir.

La république s’installe avec toutes ses difficultés et ses fragilités.

Attaquée de tous bords et à toutes les frontières, la France lutte pour sa survie et a besoin de tous.

Valencey d’Adana revient au pays.

Il doit montrer les crocs à ceux qui pensent que la France peut être fragile en mer.

Dès qu’il déploie son arme secrète, tous les capitaines de vaisseau sont terrifiés par les dégâts qu’elle occasionne.

Mais le voilà en Vendée. Une région acquise au roi.

Les hommes du roi ravagent les villages et les villes devenus républicains. C’est une guerre différente qui s’organise.

Valencey d’Adana regarde et observe comment l’ennemi agit pour le battre une fois pour toute.

Avis du traqueur :

La république est jeune et une guerre civile ne peut pas durer.

Un roman passionnant et grisant.

L’auteur nous plonge dans une histoire de France différente mais tellement passionnante.

On est tenu par un rythme incroyablement vif. Des personnages tellement forts qu’ils nous entraînent dans chaque bataille.

Les pages se tournent de plus en plus vite. On veut voir, entendre, toucher ou sentir.

On chevauche aux côtés des héros.

Dans chaque charge, chaque repli, chaque recoin, mais aussi devant chaque découverte macabre.

Quand le dernier coup de canon est frappé, le dernier coup de feu tiré, ou le dernier coup de sabre retiré d’un corps, alors on regarde autour de nous et on se dit, j’y étais.

Allez-y, dévorez ces romans comme des chouquettes et éclatez-vous.

Avis du traqueur :

Des romans historiques géniaux, des thrillers historiques et des romans de capes et d’épées bluffants qui sentent la poudre et le bruit des épées qui se croisent.

Un truc de ouf !

Des épopées magistrales dans Paris, sur, et sous la ville. Des combats incroyables (on entend les épées qui se frappent) et des duels grandioses.

On croise les grands noms comme Condé, La Rochefoucauld, Gaston d’Orléans et tant d’autre.

L’auteur nous plonge dans un pan de l’histoire plein de rebondissements. C’est aussi le moment où certaines idées voient le jour et se propagent.

À dévorer comme les chouquettes, sans modération.À lire et à relire tant par l’histoire que dans l’histoire. Tout est captivant à découvrir ou à redécouvrir.

Deux romans d’un auteur hors norme qui nous laisse une œuvre littéraire incroyablement forte et passionnante.

La tour des demoiselles et La lanterne des morts de Frédéric H. Fajardie

La tour des demoiselles de Frédéric H. Fajardie

Pour vous procurer ce livre: https://amzn.to/2VOGPdn

La lanterne des morts de Frédéric H. Fajardie

Pour vous procurer ce livre: https://amzn.to/2Xcqn8u

Du même auteur

Pour aider le blog, partagez si vous avez aimé, je répondrais à toutes vos questions.

ABONNEZ-VOUS c’est gratis et surtout MANGEZ DES CHOUQUETTES

https://www.youtube.com/channel/UCYvEI2kBdGyJFANo9f3Ai3Q

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X