Miséricorde de Jussi Adler-Olsen

Coup de ♥♥♥♥♥ du traqueur

On découvre Merete Lyyngaard enfermée dans une cage depuis plusieurs années.

Elle tourne en rond en essayant de trouver un moyen de s’enfuir.

Elle se fait une promesse, ne jamais perdre pied ; son frère a besoin d’elle.

Elle fera tout ce qui est nécessaire pour sortir d’ici. Pour celle qui incarnait l’avenir politique du Danemark cinq ans auparavant, sa disparition a fait couler beaucoup d’encre.

Malgré d’intenses recherches, rien, aucune piste, nib de nib.

Une histoire « presque normale ».

On retrouve le côté taquin des nordiques quand le patron de Carl Mork essaie de trifouiller les comptes publics pour gonfler l’enveloppe de ses équipes d’enquêteurs.

Mork le remet dans le droit chemin. Il n’empêche, cela nous permet d’être embarqués encore plus rapidement.

Petite présentation rapide, Carl Mork, est un enquêteur hors pair mais ronchon et à la répartie facile et acide.

Il fait disjoncter tout le monde. Alors qu’il revient d’un arrêt maladie suite à une tentative de meurtre qui s’est très mal terminée.

Ses deux partenaires ne s’en sont pas sortis indemnes. Hardy est à l’hôpital et sera handicapé à vie, Anker est mort et pour arranger le tout, sa femme l’a plaqué en lui laissant son môme dans les bras.

Il n’a pas l’humeur heureuse. Mais lui, il a de la « chance », il n’a hérité que d’une légère cicatrice.

Pour son retour, personne ne veut travailler avec lui et lui non plus.

On crée pour lui le Département V : toutes les affaires nationales non résolues y sont regroupées, les dossiers classés, les Cold Case nationales oubliées.

Pour être sûr d’avoir la paix, on aménage les caves.

Pour l’aider dans ses différentes tâches, on lui adjoint un émigré syrien Hafez el Assad (quel incroyable bonhomme). Un homme aussi original que mystérieux.

Assez matois pour trouver des informations normalement intouchables : toute une histoire à lui tout seul.

Leur première affaire, la disparition de Merete Lyyngaard. Très vite, ils se rendent compte que l’enquête a été bâclée cinq ans auparavant. Des pistes inexploitées, des incohérences.

C’est leur déclic !

La première chose à faire, la retrouver et pour ça, ils sont heureux de se trouver dans la cave, personne ne peut voir la manière dont ils s’y prennent et personne n’y descendra sans être contraint et forcé.

Malgré tous les obstacles, ils finissent par voir le frère de Merete. Handicapé, il semble absent, et pourtant… Carl est sûr qu’il comprend certaines choses.

Avis du traqueur :

Je suis obligé de reconnaître que ce polar danois m’a surpris et complètement embarqué. Je ne m’attendais pas ça.

En général, ce type d’histoire, les polars nordiques sont bruts de décoffrage, très noirs, très durs, très tout et là THE SURPRISE !

Dès les premières lignes, on est embarqué.

Un roman puissant, aussi dérangeant que prenant. Un vrai coup de cœur pour une histoire qui a réussi à me déstabiliser et à faire accélérer mon rythme cardiaque.

Quel coup force !

Coup de ♥♥♥♥♥ du traqueur

Miséricorde de Jussi Adler-Olsen Éditions Livre de Poche

Pour vous procurer ce livre: https://amzn.to/33BIYhr

Du même auteur

Pour aider le blog, partagez si vous avez aimé, je répondrais à toutes vos questions.

ABONNEZ-VOUS c’est gratis et surtout MANGEZ DES CHOUQUETTES

https://www.youtube.com/channel/UCYvEI2kBdGyJFANo9f3Ai3Q

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X