Personne n’a oublié de Stéphanie Exbrayat

Colette, le personnage central de l’histoire, est terrassée par le chagrin. Son petit garçon Sam, huit ans, est découvert mort.

Elle n’a qu’une envie, se jeter dans le trou avec lui pour le rejoindre.

Son mari, François est taciturne et violent.

Colette a été hospitalisée, elle se laisse mourir.

Les jours passent. Quelque part, au plus profond de son cerveau, un sursaut de vie palpite.

Les premières questions pointent le bout de leur nez.

Que faisait Sam dans cette grange ?

Pourquoi y est-il monté alors qu’elle lui avait interdit d’y aller ?

C’est ces questions, mais surtout l’envie de réponses qui la pousse à se battre pour remonter la pente, affronter la vie et…Son mari.

Avec son amie de toujours, Madeleine, elle va tenter de comprendre ce qui a bien pu arriver ce jour-là !

Mais à chercher trop profond, on réveille de vieux souvenirs que certains voudraient laisser enfouis !

Le village est petit, tout se voit, tout se sait, tout s’entend.

Colette tombe sur des lettres de corbeau envoyées à François.

Bien qu’effrayée, elle poursuit son enquête avec ses armes et son imagination.

Quelques flash-back permettent de mieux cerner la personnalité de Colette.

On comprend mieux pourquoi cette femme belle et intelligente s’est mariée avec ce rustre qui la maltraite et l’humilie.

Les soubresauts de plusieurs vérités, de plusieurs histoires secouent le village.

Avis du traqueur :

L’histoire se déroule au cœur d’un petit village du Morvan, nous sommes en 1962. La vie et les mœurs sont très différentes d’aujourd’hui.

C’est un livre que j’ai reçu de l’éditeur et vous savez quoi ? C’est un roman étonnant.

Peut-être un peu lent à démarrer, on a envie de connaître la suite.

Le livre fait 267 pages, il est assez rapide à lire (ça fait du bien parfois).

Une période peu traitée par les auteurs de polars.

Une ambiance générale qui nous permet de nous replonger dans une époque pas si lointaine

Le roman permet de mesurer le chemin parcouru par les femmes quant à leurs libertés gagnées et ce qu’elles ont dû endurer pendant ce temps.

Une fin originale à plusieurs tiroirs et là encore.

L’auteur nous invite vers un passé peu glorieux qui a eu des répercussions incroyables et pas nécessairement connues de tous.

Un violent ressenti par la descendance de certains qui a impacté toutes leurs vies.

Un livre bien écrit, maîtrisé du début à la fin.

Des petites scories facilement gérables.

Un auteur qu’il faudra suivre.

    Personne n’a oublié de Stéphanie Exbrayat Édition Terra/Nova

    Pour vous procurer ce livre:https://amzn.to/2MBIwZt

    Pour aider le blog, partagez si vous avez aimé, je répondrais à toutes vos questions.

    ABONNEZ-VOUS c’est gratis et surtout MANGEZ DES CHOUQUETTES

    https://www.youtube.com/channel/UCYvEI2kBdGyJFANo9f3Ai3Q

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    X