Vol avec effraction douce de Bernard Lentéric

Stewart est un génie dans sa catégorie. Son rapport à la terre est tel qu’il la sent en profondeur. Il sait rien qu ’en la touchant et en la sentant ce qui se trouve dessous.

Il travaille pour les cartels pétroliers.

Il les connaît tous. Ils ont souvent été dans les mêmes écoles et en général, il était bien meilleur qu’eux. Sauf que lui, il n’a pas fait qu’apprendre la géologie.

Il a élevé le métier de géologue à un niveau jamais atteint.

Chaque couche de sédiment, chaque roche, chaque poche d’air ou de gaz sont visualisées, analysées, comprises. Quand il dit qu’il y a du pétrole ou de gaz à cet endroit, il tombe toujours juste.

Un cochon truffier de luxe !

Son dernier chantier en date l’a profondément chamboulé, celui de trop peut-être.

Cette terre si pure, ces arbres si parfaits, cette nature si sublime et si calme qui brutalement est défigurée par le bruit assourdissant des machines qui déchirent le silence et creusent des sillons comme des cicatrices qui défigurent tout.

Les machines vont bouleverser l’équilibre que la nature a mis plusieurs milliers d’années à mettre en place.

On perce, on creuse, on excave, on déverse des flots de produits chimiques sans prendre garde à toute la vie qu’il y a autour. La faune et la flore sont ravagées sans aucune hésitation. Tout ça, parce qu’il leur a dit de creuser là.

C’en est trop pour Stewart. Il plaque tout.

Le coût des recherches et des chantiers sont tels qu’une pépite de son calibre est in-chiffrable. Les compagnies pétrolières tombent plus souvent à côté qu’autre chose. Le moindre pipeline se chiffre en millions de dollars.

Sans compter qu’il les a vraiment envoyés promener comme des malpropres. Quand leur meilleur expert claque la porte, ils tentent par tous les moyens de le retenir. Le problème tient dans le fait que rien n’arrête Stewart.

L’argent ne l’intéresse pas et il est capable de faire disjoncter à peu près n’importe qui.

L’entreprise Brain a créé un système Expert qui utilise les sciences cognitives. Les conglomérats financiers sont prêts à dépenser des sommes folles pour acquérir cette technologie.

La société est tenue d’une main de fer par Juliette Langston-Bell. C’est une femme d’affaires hors du commun et implacable au passé complexe. C’est aussi la meilleure cogniticienne de la planète.

Elle est la première à avoir vu ce qui était possible de faire et d’obtenir avec cette science. Elle s’est bien entourée et a pris de l’avance sur tout le monde.

Brain est un système complexe de traitement de l’information, capable d’acquérir, de mettre en œuvre et de transmettre des connaissances à qui paie. La science cognitive s’articule autour de branches telles que la science et l’ingénierie. Les sciences qui s’articulent autour de cette idée sont nombreuses et complexes.

Il faut intégrer la linguistique, la psychologie, l’anthropologie, le calcul, le langage, le raisonnement et une certaine conscience.

Sont nécessaires aussi, les neurosciences, la philosophie et l’intelligence artificielle.

Pour cela, Juliette s’est entourée d’un drôle de personnage qui lui a créé, rien que pour elle, la dernière génération d’ordinateurs capables de traiter toutes ses données.

Pour optimiser la technologie cogniticienne, Juliette Langston-Bell a choisi avec beaucoup d’attention les plus grands savants de leur génération.

Elle entre dans leur vie et les interroge de longues semaines sur leur savoir. Elle puise en eux toutes leurs connaissances qu’elle met sur disquette. Elle les déleste de leurs savoirs.

Quand elle repart, ils sont souvent vides et complètement morts de l’intérieur. Elle les a dépouillés de leur moelle. Elle associe le savoir et sa technologie dernière génération. Le savoir sans les problèmes humains.

Son trésor actuel, trente cerveaux des grands savants du monde dont le savoir est maintenant codifié, condensé sur des disquettes.

Un jour, elle reçoit un appel d’un des membres du cartel du pétrole.

Ils veulent Stewart sans Stewart. Pour ça, ils sont prêts à dépenser une fortune. Banco, Juliette passe un accord qui les fait s’étrangler. Seulement Stewart est Stewart.

Juliette a beau être superbe et riche, il s’en fiche complètement. Il a un projet, faire de la prospection tout en respectant la nature.

C’est plus coûteux, mais, si l’endroit est bien choisi, toujours rentable.

Seulement, dans ces cas-là, tout est plus compliqué. Le matériel casse, tout va de travers. La loi de Murphy dans sa splendeur. Juliette est implacable. Elle est prête à utiliser toutes les armes en sa possession pour obtenir ce qu’elle veut. Quand il l’envoie promener, elle voit rouge et franchit la ligne. Seulement son plan prend du plomb dans l’aile.

Ils sont tous les deux embarqués dans un endroit isolé tout aussi chaud que l’enfer et aussi dangereux qu’un nid de frelons sous amphets.

Maintenant, ils n’ont plus le choix : travailler ensemble où prendre une balle dans la tête.

Avis du traqueur :

Ce roman d’anticipation a été écrit en 1991 et est complètement d’actualité.

L’intelligence artificielle est déjà là et nos sociétés tentent, autant que faire se peut, de contrôler son avancée en édictant des règles que la plupart des entreprises franchiront aisément sans se poser la plus petite question.

De tout temps, humaniser une technologie est un fantasme. Dans ce livre, Bernard Lentéric utilise la science cognitive et rend le projet terriblement réaliste.

Il créé un thriller qui est aussi un roman d’anticipation, un roman d’aventures et d’action.

Ses personnages sont puissants, captivants et parfois bouleversants. Les dialogues sont percutants et flamboyants.

L’auteur signe ici l’un de ses meilleurs romans. Tant par la justesse de son histoire que par la percussion des personnages dans le réel et ces répercutions possibles.

Il nous met aussi face à une citation de Rabelais qui n’a jamais été autant d’actualité et qui le sera toujours « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ».

    Vol avec effraction douce de Bernard Lentéric Livre de Poche

    Pour vous procurer ce livre:https://amzn.to/2DHyBO1

    Du même auteur :

    Pour aider le blog, partagez si vous avez aimé, je répondrais à toutes vos questions.

    ABONNEZ-VOUS c’est gratis et surtout MANGEZ DES CHOUQUETTES

    https://www.youtube.com/channel/UCYvEI2kBdGyJFANo9f3Ai3Q

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    X